BD : quand Guy Lux croise le Prisonnier

Serge Carrère est auteur de bandes dessinées. Sa série la plus connue est Léo Loden (+ de 25 tomes parus) qui raconte les aventures d’un ex-commissaire de police marseillais devenu détective privé. Depuis 2014, il a repris le personnage d’Achille Talon créé par Greg. Serge est passionné de rock et de vieilles bagnoles. Il a participé à l’album « Les Grandes Heures De La Télé – Années 60-70 » publié chez Delcourt fin 2012. Au programme : les perles de l’Eurovision et d’Intervilles, Les Dossiers de l’écran, Le Petit Conservatoire de Mireille, des séries cultes comme Thierry La Fronde, Les Incorruptibles, Au nom de la Loi, Belphégor et … Le Prisonnier !

1. Pouvez-vous nous raconter les circonstances de votre collaboration à l’album « Les grandes heures de la télé » (Delcourt, 2012) ?
Tout simplement, Éric Corbeyran, le scénariste, m’a demandé de bosser avec lui sur un collectif traitant des séries télé de notre jeunesse et me proposait « Le Prisonnier ». Comme j’aime bien Éric, j’ai dit oui.

2. Comment avez-vous fonctionné avec votre scénariste Eric Corbeyran et la lettriste Sophie Dumas ?
Éric m’envoie le scénario écrit et j’en fais le découpage page par page. Le lettrage, c’est moi qui le fait. Sophie Dumas a fait la mise en couleur.

3. Plusieurs séries mythiques sont évoquées dans cet album (Chapeau Melon, Les Envahisseurs, …). Avez-vous échangé avec vos collègues dessinateurs pour savoir comment ils avaient traité leur sujet ?
Non, je ne savais même pas quelles séries allaient être traitées et par quels auteurs.

4. Quelle documentation avez-vous collecté et utilisé pour cette BD en 7 planches ?
J’ai recherché sur le web, et j’ai trouvé tout ce qu’il me fallait… C’était assez amusant de replonger dans cette série.

5. Connaissiez-vous les BD sur Le Prisonnier de Motter et Askwith publiées chez DC Comics dans les années 90 ? Celles de Jack Kirby et Gil Kane ?
Non, pas du tout

6. Vous avez grandi dans les années 60. Étiez-vous téléphile ?
La télé n’était pas très active chez moi. On la regardait, mais ce n’était pas ma préoccupation principale.

7. Dans quelles circonstances avez-vous découvert le Prisonnier (et peut-être Destination Danger) ? Connaissiez-vous la série avant de travailler dessus ?
Mes frères et sœurs plus âgés la regardaient. Ils l’appréciaient, moi, j’étais un peu trop jeune pour tout comprendre… Je préférais « Chapeau melon » plus accessible.

8. Saviez-vous que la série est devenue « culte » notamment en France ?
Oui, lorsque j’ai bossé sur la parodie BD, j’ai réalisé à quel point, cette série était devenue culte… On peut le comprendre tant elle reste à part dans le monde des séries.

9. Quels sont vos goûts en matière de séries ?
Je suis plus dans les séries actuelles, qui développent des scénarios bien construits sur plusieurs saisons… Je préfère les ambiances historiques (Deadwood, Boardwalk Empire, Taboo) que les séries de SF ou de Fantasy..

10. Au fait, qui est le Numéro 1 ?
Moi, bien sûr 😉

 

(C) Propos recueillis par Patrick Ducher. Tous nos remerciements à Serge.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :